Experience successful expatriation with LINK COACHING by Winnie!

Le coaching pour les expatriés

Le coaching de vie est une approche entièrement centrée sur le client. Coacher un client c’est comme lancer un système d’exploitation travaillant dans en arrière-plan. Peu importe quel genre de ‘sous-spécialité’ un client peut demander, tous les coaches font du coaching de vie disent Patrick Williams et Diane S. Menendez dans leur livre “Devenir un coach de vie professionnelle”.

Le coaching de vie… est une relation professionnelle entre un coach et son client essentiellement focalisée sur le futur. Cette relation implique une confiance mutuelle, une confidentialité totale et est basée sur un code de conduite éthique très strict.

Expatriation, Repatriation, TCKs and Cross-Cultural Coaching

Les Expatriés sont souvent des entrepreneurs ou des diplomates qui se déplacent sur ordre de leur employeur. Il existe aussi un autre groupe appelé les “self-imposed expatriates”, parce que la décision volontaire de s’expatrier a plus été motivé par leur propre situation, qu’elle soit économique ou pour une autre raison.

L’aspect aventureux de l’expatriation ajouté aux conditions intéressantes de mission balance les aspects plus difficiles (auto-intégration, adaptation, chocs des cultures, préjudice personnel). La persévérance et la détermination sont des qualités importantes pour devenir un bon expatrié. Il existe des cas d’employés qui terminent prématurément leur mission à cause de leur incapacité, ou celle de leur famille, à intégrer leur ‘société d’accueil’.

Un Expatriation & Global Executive Coach est un expert dont la spécialité est d’aider les expatriés de toutes catégories, ainsi que leur famille à faire face aux défis rencontrés à l’approche de nouvelles cultures, dans le cadre d’une relocation. Le coach apporte aux clients tout le support nécessaire pour s’adapter à sa nouvelle culture, en identifiant les difficultés résultant du déménagement des familles ainsi que celles attachées aux objectifs professionnels. Il travaille avec les différents membres de la famille (l’expat, l’époux/se, les enfants) pour les équipés de ressources propres à les intégrer dans leur nouvel environnement.

Pour contourner les nombreux faux-pas possibles énumérés plus haut et vivre une expatriation enrichissante, moi, Winifred Gaillard, ICF ACSTH coach de vie certifiée en matière d’expatriation, conjointe d’un expatrié et mère de 3 enfants TCK, je vous propose des programmes d’avant-départ ou post-arrivée tout compris pour les expats, les repatriés et leur familles.

N’hésitez pas, contact-moi aujourd’hui.

Considérations en vue d’une expatriation

Les épouses : sont souvent appelées “The Trailing Spouses ou partenaires-accompagnant”. Au regard de leur immense contribution à la réussite de la mission d’expatriation en facilitant la transition et l’intégration vers la culture locale de leur conjoint et de leurs enfants. Dans sa dissertation “Adaptation des conjoints : le genre importe-t-il?” Anne M. Braseby, Docteur en Philosophie à l’Université Internationale de Floride à Miami a cité Stewart Black (un expatrié leader dans la Recherche Corporate) qui a conduit des enquêtes très poussées sur l’adaptation des conjoints dans le but avoué de parer aux retours précoces de mission. Avec son collègue, Hal Gregerson (1991:463) il a conclu que “Les entreprises souhaitent réduire les frais substantiels, directs ou indirects liés à l’échec des expatriations ou missions internationales et les employés quant à eux, souhaitent la probabilité d’échec et l’impact négatif que cela pourrait avoir sur leur carrière.

Et parce que l’installation du conjoint peut être un facteur essential pour mener à terme  des missions d’expatration réussies et sachant que la plupart des expatriés  américains sont accompagnés de leurs partenaires dans leurs projets internationaux (Black 1988, Black and Stephens 1989, Harvey 1985), il semble important de comprendre mieux comment adapter au mieux l’intégration inter-culturel des époux(ses).

Les enfants : Les Third Culture Kid (TCK) sont des personnes qui ont passé un temps notable de leur éducation et/ou enfance dans une culture différente de celle de leur parents. Les TCK sont capables de construire des relations avec toutes sortes de cultures sans pour autant avoir de profondes racines avec aucune d’entre elles. “Bien que les éléments de chaque culture soient assimilées dans l’expérience de vie des TCK, leur sentiment d’appartenance se situe plus dans leurs relations avec leurs semblables.” (Pollock and Van Reken, 1999)

En Post-expatriation et Repatriation : C’est quand une mission arrive à son terme, que ce soit prématurément ou par fin de contrat. Même si la plupart des expats de retour expérimentent, une forme ou une autre d’anxiété post-expatriation, les circonstances de repatriation jouent un rôle important dans le processus ; comme par exemple, un expat qui revient hâtivement se sentira plus vulnérable du fait qu’il n’a pas pu se préparer mentalement au changements impliqués. Il peut même penser qu’on va croire de lui qu’il n’est pas capable de terminer une mission, qu’il est un ‘louser’ et que cela affectera son dossier professionnel et donc, ses missions futures…

Leave a Reply

Link Coaching Featured Posts

Link Coaching returns!

Welcome to the new Link Coaching website! Hope you will like it. As we worked hard to make it user-friendly,

I want your honest feedback on it.
Please send your comments through
the contact page and express yourself!

Want to share?

We would love to read you. You can write articles that could be profitable
for our new community.

To do so, please send them by email with your contact details (anonymous posts will not be published).

Later on…

We will make this journey together, but be prepare to the mighty powers of the Expats community!
I plan to build material and organize events that are tuned to your needs and your desire. Let Link Coaching be your expat thing! .

Back to top
win a one full Quick Start Pack for LC launch!Play